10 janvier 2007

Des citoyens du Plateau toujours aussi préoccupés par la circulation

Note: Le site web de la Maison d'Aurore n'étant pas disponible pour le moment, vous êtes redirigés directement vers le blogue du Comité circulation du Plateau Mont-Royal, un comité de la Maison d'Aurore.

AfficheFinaleCOMMUNIQUÉ

À publier immédiatement

Montréal, le 9 janvier 2007 – Un an après le lancement de la campagne d’affichage « MAXIMUM 30 - Notre rue : un milieu de vie », le Comité circulation du Plateau Mont-Royal constate que la situation dans les rues du quartier ne s’est guère améliorée : feux rouges grillés, courses de voitures aux intersections, rues résidentielles sacrifiées à la circulation de transit, etc. Aussi, la multiplication des doléances exprimées par les citoyens aux conseils d’arrondissement et lors d’autres consultations publiques rappellent que cette préoccupation est toujours aussi vive dans le quartier. Le Comité circulation du Plateau Mont-Royal, soutenu par la Maison d’Aurore, profite de l’arrivée de la nouvelle année pour faire le bilan de ses activités de 2006 et réitérer ses vœux pour 2007. 

Un bilan positif…

Rappelons qu’en avril 2005, des citoyens qui militaient de manière isolée pour des mesures d’apaisement de la circulation sur leur rue se sont regroupés afin de parler d’une seule et même voix concernant le problème de circulation dans le Plateau. Dès lors, un mouvement solidaire à l’égard de la qualité de vie dans l’ensemble des rues du quartier s’est formé et le comité s’est fait connaître au cours de l’année 2006.

Au-delà de la campagne d’affichage (plus de 5000 affiches distribuées) et de la création d’un blogue (4000 visites), le Comité circulation du Plateau Mont-Royal a organisé une marche dans les rues du quartier, un événement qui s’est avéré une belle réussite de participation et de sensibilisation. Le comité a également rencontré les élus du quartier pour leur expliquer son point de vue et réclamer une intervention de leur part. Ces efforts ont porté fruit puisque l’administration municipale s’est engagée à proposer des solutions concrètes avec un Plan de déplacement urbain pour lequel le Comité circulation sera consulté. Une autre belle action de l’année à mentionner, est la déclaration commune rédigée par les résidants et les gens d’affaires en vue d’améliorer la qualité de vie sur l’avenue du Mont-Royal. En bref, depuis qu’ils se sont regroupés, les citoyens se sentent reconnus comme interlocuteurs valables auprès des différents acteurs du quartier.

Vœux 2007

Le Comité circulation du Plateau Mont-Royal souhaite pour l’année 2007 :

v      Des rues agréables et humaines, sans morts ni blessés !

v      Moins d’autos, moins vite !

v      Moins de bruit et de pollution

v      Sécurité et qualité de vie pour tous : enfants, aînés, résidants, piétons, cyclistes…

v      Des voisins qui se parlent et s’engagent

Le slogan trop d’autos, trop vite résume bien les deux aspects du problème que tente de faire valoir le comité. Les solutions doivent d’une part tenir compte de l’aspect vitesse, avec des aménagements (apaisement de la circulation) qui parlent à l’automobiliste et qui visent 30km/h, et doivent d’autre part considérer l’aspect volume, avec des mesures de réduction du nombres de voitures traversant le quartier. C’est d’ailleurs en ce sens que le comité a créé une nouvelle affiche. On y voit une rue « milieu de vie» où la verdure est présente, où piétons et cyclistes peuvent circuler en toute sécurité et où la voiture occupe une place plus restreinte. L’an dernier, la campagne mettait davantage l’accent sur le problème de la vitesse ; cette année, le comité souhaitent rappeler l’importance de réduire le nombre d’autos et la place qu’elles occupent sur la rue.

Les citoyens sont invités à mettre la nouvelle affiche à leur fenêtre afin de rendre visible collectivement une préoccupation individuelle vécue par plusieurs. Il est possible de se la procurer aux endroits suivants : 

Ø       En cliquant ici pour la télécharger: AfficheRue2007

Ø       À la Maison d’Aurore, au 4816, rue Garnier

Ø       Au Centre d’écologie urbaine, au 3516, Av. du Parc

Ø       Au café Le Placard, au 2129, Av. du Mont-Royal Est 

Ø       À la boutique « Le temps de lire… », au 3826, rue St-Denis

Ø       Sur les babillards du Centre communautaire du monastère, au 4450, rue St-Hubert

Pour plus de renseignements, contactez Isabelle Gaudette, organisatrice communautaire à la Maison d’Aurore au (514) 527-9075, ou consultez notre site web à www.maisonaurore.org/circulation .

N'hésitez pas à cliquer sur "commentaires" pour émettre un commentaire sur la campagne d'affichage 2007.

Posté par maisonaurore à 11:34 - Commentaires [2] - Permalien [#]


Commentaires sur Des citoyens du Plateau toujours aussi préoccupés par la circulation

    SMOG

    Je ne reste pas sur le Plateau mais tres près(Rosemont).Mon nom est Ben Hivon, il y a un grave problème de smog à Montréal. Moi & ma famille ns restons à 1 klm de cet endroit(Journal de Montréal) et il y a quelque chose qui me chicote.Présentement il y a grève au Journal de Montréal et ils ont en engagés des agents de sécurité pour surveiller les grevistes. Mon probleme est le suivant ; ces agents sont deux(2) par véhicule et il y a au moins quatre à cinq(4à5) véhicules sinon plus parfois et qui laissent rouler leur moteur 24 sur 24. D'après un reglement municipal à Montréal, il est interdit de laisser rouler un véhicule moteur plus de trois (3) minutes sauf pour les véhicules d'urgence(policier,ambulance,pompier) sinon une contravention pourrais être émise.J'aimerais savoir si il y a une possibilité de faire quelque chose pour regler ce probleme.Vs pouvez me rejoindre 514 238 6663

    Posté par BEN, 28 janvier 2009 à 19:39 | | Répondre
  • patience et persévérance

    Après tous les efforts que nous avons fait, ça en prends de la patience et de la persévérance pour obtenir un milieu de vie intéressant.

    «Notre rue, un milieu de vie»; en ce qui me concerne je suis loin de ça! Ce matin, en marchant sur le trottoir, je partageais l'espace de ma rue avec des dizaines et des dizaines d'automobilistes. Toutes ces automobiles étaient des «auto-solo», ce que je trouve un peu nono.

    Comme je veux faire ma part pour améliorer la situation de la circulation automobile, j'ai pensé sacrifier notre rue Christophe-Colomb pour l'offrir comme première rue qui serait consacrée à l'usage exclusif du co-voiturage. Quelle bonne idée! Il n'y aura plus de circulation sur ma rue.

    Gabriel

    Posté par gabriel, 23 janvier 2007 à 14:34 | | Répondre
Nouveau commentaire